Avr 27 2022

Cliquez pour partager

Comment combattre l’anxiété sociale et vivre plus sereinement

Edhy

v

0

Edhy

v

0

Vous avez peur du regard des autres ? vous ressentez de la honte ? 😓 Il est difficile de faire la différence entre la timidité et l’anxiété sociales. La timidité est un trait de caractère qui touche tout le monde à une intensité plus ou moins grande selon le contexte, tandis que l’anxiété sociale est un trouble appelé tout simplement « Trouble d’Anxiété Sociale » ou TAS.

Pour les personnes atteintes de ce trouble, c’est un vrai handicap pour leur vie quotidienne, professionnelle ou amoureuse. En France, environ 1 personne sur 10 est atteinte de ce trouble.

🥳 Heureusement, l’anxiété sociale n’est pas insurmontable. Cela demande des efforts, de la persévérance et surtout de la patience. Dans cet article, je vais vous présenter quelques outils pour le combattre efficacement et apprendre à mieux le gérer.

picnic

Prendre conscience de son anxiété sociale

Comme je vous l’ai dit plus haut, la timidité et l’anxiété sociale sont deux choses en apparence similaires, mais l’un est un trait de caractère et l’autre est un trouble.

☝️ En général, la plupart des timides ont souvent le trac avant un entretien, les mains moites devant les personnes dont ils sont amoureux, ils n’osent pas parler aux autres de peur d’être jugé… Psychologiquement, ça ne va pas plus loin. Tandis que pour les personnes atteintes de TAS, ces situations vont provoquer chez elles de l’angoisse (crise ou non), elles vont se sentir inférieur aux autres, vont souvent affirmer qu’elles ont une vraie phobie de parler aux gens et ont une faible confiance en elles.

Vous pensez être atteints d’anxiété sociale ? 💡 La première des choses à faire est d’être conscient de ses difficultés avant de s’orienter vers les solutions.

Voici une liste des signes principaux qui doivent vous alerter :

  • Signes physiologiques : ce sont des signes d’angoisse durant les interactions sociales comme des palpitations, une respiration saccadée, un plexus serré, des tremblements…
  • L’évitement de situation : les personnes atteintes de ce trouble trouvent souvent des excuses, voire elles mentent pour éviter un maximum les interactions sociales. Il est possible qu’elles se retrouvent sans emploi car dans l’incapacité de passer un entretien d’embauche.
  • L’alcoolisme ou la toxicomanie : elles peuvent utiliser l’alcool ou des drogues pour enlever ses peurs temporairement.
  • Solitude : Souvent, elles se sentent seules, exclues et ont une faible estime d’elles-mêmes.
  • Dépression : dans le pire des cas, elles peuvent tomber en dépression et imaginer le pire, si ce n’est pas traité.

☝️ Vous l’avez compris, l’anxiété sociale n’est pas un simple cas de timidité et peut, dans le pire des cas, avoir des conséquences dramatiques.

Améliorer ses compétence sociales

Maintenant que vous avez conscientisé votre anxiété sociale, il est temps d’améliorer vos compétences sociales !

N’ayez pas honte de vouloir vous améliorer, ce n’est pas inné, 😎 tout le monde ne sait pas communiquer avec aise et confiance.

💡 La première des choses à faire, c’est de modéliser des personnes qui ont déjà réussi à développer cette compétence. Cela peut être une personne de votre entourage, un acteur, auteur, ou tout autres personnes que vous estimez avoir réussi à développer cette compétence. S’inspirer de modèle est une stratégie efficace pour savoir par où commencer le travail de vos futures compétences sociales.

En général, ces modèles ont souvent commencé par lire des livres traitant de ce sujet. Si vous n’êtes pas un grand lecteur, vous avez la chance de vivre dans le 21ème siècle, vous pouvez donc écouter des podcastes ou regarder des vidéos pour comprendre et apprendre comment les gens confiants se tiennent, pensent et agissent.

Pour la plupart, cela commence par la posture. ☝️ Ne négligez pas le pouvoir du non verbal. Une posture droite (et souple, pas rigide) et un regard affirmé vous donnera un air plus confiant. Vous renverrez l’image d’une personne à qui l’on peut venir facilement parler. De plus, adopter cette attitude permet de reprogrammer votre cerveau petit à petit pour créer en vous une réelle confiance.

Deux exercices pratiques

Améliorer ma posture c’est bien, mais comment faire quand l’anxiété vient perturber mes signaux de confiance ?

Je vous présente deux exercices à pratiquer quotidiennement pour pouvoir faire baisser le taux d’anxiété.

L’autosuggestion

Souvent, nous avons tendance à nous focaliser sur ce qui ne va pas, plutôt que sur ce qu’on peut faire pour améliorer la situation. Tournez-vous vers qui vous voulez devenir et non vers qui vous étiez. Une grande partie de vos pensées sont inconscientes. En résumé, vous agissez et réagissez en pilotage automatique. Pour influencer votre inconscient et vos pensées vous devez répéter les pensées que vous souhaiter développer en les alignant aux émotions qui correspondent.

🙌 Voici une méthode pour des affirmations efficaces :

  • Pensez au présent : c’est important de tourner vos phrases au présent pour « duper » votre cerveau et faire comme si vos affirmations sont déjà vrai.
  • Utilisez des détails : notre esprit se nourrit de détail, ne dites pas seulement « je suis quelqu’un de confiant » mais dites plutôt « je suis quelqu’un de confiant, qui maitrise ses émotions, qui est à l’aise dans n’importe quelle circonstance et qui avance vers ses objectifs« 
  • Impliquer votre corps : comme pour créer un ancrage, utiliser votre corps quand vous faites des affirmations (respiration, se tenir droit, bouger vos bras d’une certaine façon…), il influencera indirectement votre esprit.

La visualisation

Oui, on a déjà utilisé cette technique plusieurs fois mais elle reste néanmoins une technique très efficace. La visualisation permet de faire la passerelle du monde logique des mots au monde émotionnel des images.

  • Mettez à l’écrit, en détaillant, votre vie idéale. Ne vous mettez aucune barrière.
  • Décrivez les émotions, les sensations et les expériences de votre vie idéale que vous pourriez ressentir. Faites en sorte qu’elles soient positives.
  • Comme pour l’autosuggestion, écrivez comme si c’était déjà présent dans votre vie.
  • Pour finir, relisez cette description au moins 1 fois par jour pendant 2 semaines en visualisant mentalement ce que vous avez écrit en y ajoutant aux files du temps de plus en plus de détails, afin d’intensifier les émotions.

💡 Cet exercice permet de changer votre comportement en devenant ce que vous imaginez. C’est quelque chose qu’on fait tous les jours de façons inconscientes, mais là, vous décidez de le faire consciemment.

Le pièges à éviter

Si vous suivez bien les conseils de cet article, vous prendrez plus de confiance en vous et souffrirez de moins en moins de l’anxiété sociale. Par contre, sur votre quête de vous améliorer, vous rencontrerez des difficultés !

Voici une liste des pièges à éviter pour ne pas retourner dans vos anciennes habitudes :

  • Tout d’abord, un environnement non aligné avec qui vous voulez devenir. Il est possible que la plupart de vos proches ne voient pas votre changement d’un très bon œil. Faites-vous confiance et n’écoutez pas les jugements négatifs. Vous avez le droit de changer ou d’évoluer comme vous le souhaitez, à condition que cela soit bon pour vous.
  • Rester dans vos penser sans rien faire. Une des erreurs les plus courantes est d’intellectualiser les connaissances sans jamais les appliquer. Il n’y a que dans l’expérience que vous apprendrez des choses sur vous-même. Faites face à vos peurs, osez, agissez et vous verrez que les résultats peuvent vous surprendre.
  • Ne pas donner de l’importance aux petites choses et au détail. Il faut avancer petit à petit. 🎯 Vous ne pouvez pas soulever 100 kilos au-dessus de votre tête en un seul entrainement, pas vrai ? Ici c’est pareil, vous allez devoir commencer petit pour arriver à de grands résultats. Soyez patients, vous y arriverez.

D’autres façons de combattre l’anxiété sociale

adventure

Nous avons vu plus haut comment reconnaître et combattre son anxiété sociale avec la posture, la lecture (ou podcast et vidéo), l’autosuggestion et la visualisation.

Si ces méthodes ne suffisent pas, car, pour vous, trop « psychologique et non concret », il existe d’autres moyens plus « terre à terre » de combattre votre anxiété.

  • Vous pouvez tout simplement vous faire accompagner, 💺 en entament une thérapie comportementale avec un psychologue ou un hypnothérapeute pour désamorcer vos croyances limitantes et négatives sur vous-même.
  • Une méthode très rependue est de s’inscrire dans un groupe de théâtre d’impro pour apprendre à mieux vous connaître et libérer votre spontanéité. Personnellement ça m’a fait un grand bien.
  • La plupart des personnes anxieuses trouvent le monde moins hostile et se sentent plus valorisées quand elles pratiques une activité physique et régulière. 💪 Il existe deux catégories que je vous conseille : les activités relaxantes, comme le yoga, le tai-chi et la course à pied, ou bien les activités plus intenses et qui défoule, comme les arts martiaux. Pour ma part, pratiquer les arts martiaux, que ce soit par la philosophie ou les aptitudes aux combats, m’a permis de prendre confiance en moi et de mieux appréhender le monde que je trouvais trop hostile.

J’oublie sûrement des méthodes, mais pour moi elles ont été très efficaces et m’ont permis de m’affranchir petit à petit de cette anxiété sociale.

Sortez de votre zones de confort

☝️ Une dernière chose, sortez aussi souvent que possible de votre zone de confort !

Votre zone de confort c’est une représentation des limites que vous vous fixez. Cette zone de confort, c’est un environnement sécurisant dont vous avez une peur irrationnelle d’en sortir.

Pourtant, il est indispensable de passer les frontières de cette zone, sinon, elle risque de se rétrécir et vous allez vous isoler de plus en plus en pensant que tout devient de plus en plus anxiogène.

Sortez de cette zone de confort à petits pas. essayer de dire « bonjour » et de sourire au monde qui vous entourent pour commencer. Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas de solution miracle pour régler ce trouble, il faut agir, essayer, se tromper, réessayer et surtout être patient et éviter d’être trop dur avec vous-même !

🥳 Toutes les clés sont en vous !

Pensez à partager cet article à quelqu’un qui est dans cette situation.

Et vous, avez-vous réussi à vous affranchir de cette anxiété sociale ? Avez-vous d’autres techniques à nous partager ?

Bonne reprogrammation 🌱

Edhy

Cliquez pour partager

Les phobies vous gâche la vie ? Comment s’en défaire ?

La peur est une réponse naturelle et saine que nous avons tous face à un danger. 😨 C'est un instinct de survie conçu pour échapper aux situations menaçantes. Cependant, les phobies sont différentes des peurs lambda. Elles sont irrationnelles et intenses. Elles...

Comment devenir quelqu’un de positif et être plus heureux !

Il est difficile d'être optimiste et positif au quotidien. Souvent, nous avons des pensées négatives : "je n'y arriverais jamais", "je ne me sens pas bien", "je n'ai plus d'énergie"... Ces pensées polluent notre quotidien et insidieusement notre santé. C'est essentiel...

Comment améliorer son sommeil et mieux dormir ?

Bien dormir est important pour être en bonne santé, aussi bien physiquement que mentalement. Pourtant plus d'un quart des Français déclare souffrir de troubles du sommeil (insomnie, apnées...). Les principales causes sont la mauvaise hygiène de vie, le stress...

Comment se débarrasser du stress et de l’anxiété ?

Le stress est une réaction physiologique qui, à l'origine, est "ponctuelle" et tout à fait naturelle. Il mobilise nos ressources pour faire face à un danger ou une tâche à accomplir. Aujourd’hui le stress est de plus en plus constant, ce qui engendre des difficultés...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *