Mar 23 2022

Cliquez pour partager

Les phobies vous gâche la vie ? Comment s’en défaire ?

Edhy

v

0

Edhy

v

0

La peur est une réponse naturelle et saine que nous avons tous face à un danger. 😨 C’est un instinct de survie conçu pour échapper aux situations menaçantes. Cependant, les phobies sont différentes des peurs lambda. Elles sont irrationnelles et intenses. Elles déclenchent des crises d’angoisse et de paniques face à l’objet ou à la situation phobogène.

🧠 Même si nous sommes conscients que ce trouble est irrationnel, émotionnellement nous le vivons comme intense et réel. En fonction de la phobie, elle peut nous restreindre, nous empêcher de faire ce que l’on veut, voir nous ruiner nos journées.

À travers cet article, je vais vous montrer comment désapprendre les réactions irrationnelles face à cette phobie et soulager votre quotidien.

Phobies

Mieux comprendre les phobies

Comme expliqué plus haut, la phobie appartient à la famille des troubles anxieux. Elle se caractérise par une peur maladive, incontrôlable et injustifié. Lorsque vous rencontré la source de votre phobie, vous pouvez, en plus de la peur et de l’angoisse, ressentir des symptômes physiques d’anxiété. 😰

À court terme :

  • Des sueurs froides
  • De l’hyperventilation
  • Un pouls qui s’accélère
  • Des nausées
  • Des évanouissements

Et à long terme si elle n’est pas prise en charge :

  • Des consommations excessives d’alcool (ça a des effets anxiolytiques)
  • De l’isolement
  • Des crises d’angoisse et de paniques
  • De la dépression

Si vous entrez rarement en contact avec la source de votre phobie, celle-ci ne va pas interférer avec votre quotidien et peut-être facilement éviter. Par contre si vous entrez souvent en contact avec cette phobie, alors elle aura un grand impact sur votre vie.

Les phobies sont généralement divisées en deux catégories. Les phobies spécifiques et les phobies complexes.

Phobies spécifiques

Connu aussi sous le nom de « phobies simples », ce type de phobie se déclenche en présence d’un objet précis, d’un animal, d’une situation ou d’une activité en particulier.

Généralement, ces phobies ont tendance à se développer dans notre jeunesse et peuvent devenir moins handicapantes avec le temps.

Voici quelques phobies spécifiques :

  • Phobies animales (araignées, serpents, crocodiles, chiens)
  • Phobies corporelles (injections, vomissements ou sang)
  • Phobies situationnelles (vol ou visite chez le dentiste)
  • Phobies environnementales (germe, hauteur, eau)
  • Phobies sexuelles (peurs des MST, anxiété liée à la performance)
  • Autres (objets ou aliments)

Phobies complexes

Ces phobies entourent souvent des activités plus quotidiennes et peuvent affecter la vie d’une personne bien plus que des phobies spécifiques. Elles ont tendance à se développer lorsque nous sommes adultes et créer une anxiété plus profonde au sujet d’une situation ou d’une circonstance particulière.

Les deux phobies complexes les plus connue sont :

  • L’agoraphobie : c’est la peur des endroits dont il serait difficile de s’échapper ou de trouver du secours. Elle se manifeste généralement dans les grands espaces tels que, les centres commerciaux, les restaurants, les transports en commun… Pour finir, cette phobie peut amener la personne à éviter les environnements bondés et la pousser à s’isoler.
  • La phobie sociale : appelé aussi trouble de l’anxiété sociale, cette phobie tourne autour des interactions sociales où la personne est exposée au regard des autres. Cette phobie a diverses facettes : peur de parler en public, des entretiens d’embauche, de parler à un inconnu, d’être observé, de rougir…

Naissance d’une phobie

👉 Très souvent les troubles psychologiques sont multifactorielles. Leur origines peut être directe ou indirecte.

Un traumatisme est une des causes les plus directes des phobies spécifiques. En effet, vivre une expérience désagréable dans une certaine situation, peut développer une peur irrationnelle de reproduire cette expérience. Exemple, avoir été coincé dans un espace restreint, peut vous faire développer une claustrophobie.

Nos phobies peuvent être apprises par le biais de quelqu’un d’autre. Généralement par les parents durant l’enfance. Si votre mère criait quand elle voyait une araignée ou une souris, vous pouvez inconsciemment apprendre que c’est la réponse la plus appropriée.

Malheureusement, certaines recherches indiquent également que la génétique est un facteur. Les personnes sujettes aux troubles anxieux, à la dépression ou au stress, peuvent à long terme développer plus facilement des phobies.

☝️ Quelle que soit la cause, il est important de savoir que les phobies peuvent être traitées !

Vous verrez qu’il existe quelques outils pour réduire ce stress et augmenter l’exposition à la phobie soi-même.

Par contre, quand la phobie interfère de façon significative avec le quotidien, il vaut mieux envisager de se faire accompagner. Beaucoup de personnes se font accompagner par un hypnothérapeute, mais ça on verra un peu plus loin cette solution.

Traiter les phobies soi-même ?

💡 Vous pouvez traiter les phobies simples par vous-même avec quelques techniques de relaxation. Par contre, pour ce qui est des phobies complexes, il est vivement conseillé de consulter un thérapeute.

En effets, les techniques de relaxation vous permettent, d’une part de réduire le stress et l’anxiété, et d’autre part, de mobiliser les ressources qui sont en vous pour faire face à l’objet ou la situation phobogène.

Une méthode de relaxation par la respiration qui fonctionne très bien 👇

  • Trouvez un lieu calme, sans animaux, ni téléphone.
  • Installez-vous confortablement sur un lit, une chaise, un tapis de yoga…
  • Commencez par inspirer en gonflant le ventre et non la poitrine pendant environ 5 secondes.
  • Puis expirez pendant environ 7 secondes, en vidant bien vos poumons.
  • Et répétez l’expérience pendant environ 3 à 5 minutes selon votre sensibilité. Il n’est pas nécessaire de se faire tourner la tête.

Pour vous aider, vous pouvez télécharger une application qui vous aideront à caler votre respiration grâce à une bande-son.

Ces respirations vous permettront de vous mettre dans un état « quasi » méditatif, il sera alors possible de visualiser les ressources que vous avez en vous pour faire face à votre phobie.

Soyez patient, les résultats peuvent prendre du temps. Comptez au moins 2 semaines de respiration consciente pour voir vos premiers résultats.

☝️ Si cela n’est pas suffisant, je vous conseille de consulter un hypnothérapeute.

Traitement des phobies grâce à l’hypnose

Hypnose contre les phobies

Les phobies fonctionnent au niveau de votre inconscient. 🧠 Cela veut dire que peu importe à quel point vous êtes en contact avec votre phobie, votre corps et votre esprit réagiront avec peur. Ce qui est génial, 🥳 c’est que l’hypnose a pour but de communiquer avec votre inconscient et de modifier votre ressenti et votre comportement face à votre phobie.

Le processus de l’hypnose, implique de vous mettre dans un état de détente totale. L’hypnothérapeute accompagnera tout le long de l’expérience et bien sûr vous aurez tout le temps le contrôle de vous-même.

Il peut ensuite utiliser différentes techniques pour vous aider à changer vos réactions. Souvent, cela vous mettra progressivement et doucement face à votre phobie tout en étant dans un état calme.

Approches thérapeutiques

En hypnose pour traiter les phobies, le choix de la stratégie de traitement dépendra principalement du type de phobie : une phobie simple est généralement traitée comme un symptôme et le but est de contrôler la situation. Les phobies complexes nécessitent généralement un accompagnement plus approfondi nécessitant l’exploration du passé.

Voici les approches thérapeutiques les plus courantes :

  • Régression : une régression en âge permet d’explorer votre passé pour retrouver l’origine de votre phobie. Une fois les événements identifiés, l’hypnothérapeute vous aide à changer de regard, en remplaçant les émotions négatives par des émotions plus agréables.
  • Dissociation : la dissociation est une technique très efficace pour se débarrasser des peurs. Elle permet de prendre de la distance vis-à-vis de votre phobie tout en trouvant la réaction comportementale la plus adapté.
  • Relaxation : comme vue plus haut, la relaxation favorise la mobilisation des ressources et facilite les suggestions.
  • Confiance en soi : surtout utilisé pou les phobies complexes, l’amélioration de la confiance en soi est nécessaire. L’objectif est que vous vous sentiez assez sûr de vous et en « contrôle » de vos émotions pour ne plus être sujet aux phobies complexes.

Durée de la thérapie

☝️ Le nombre de séances que cela prendra variera d’une personne à l’autre et dépendra de la gravité de la phobie.

Pour les phobies simples, généralement une seule séance suffit. Pour les phobies complexes, comptez minimum deux à trois séances pour en venir à bout.

Ensuite, le praticien peut proposer des séances supplémentaires si la phobie est liée à un trouble plus profond, comme la dépression.

Généralement, les hypnothérapeutes vous recommanderont également des techniques d’autohypnose et de relaxation afin que vous puissiez continuer le travail que vous avez fait et gérer votre anxiété à long terme. 🔥

Intention positive de la peur

Avant tout, il faut se rappeler que la peur est essentielle et fondamentale à notre survie. Sans peur nous nous mettrions probablement en danger.

Dites-vous que derrière chaque phobie il y a là un garde du corps qui vous protège. 😎 Sauf que ce garde du corps a besoin d’être éduqué pour pouvoir différencier les situations banales des dangers.

Heureusement l’hypnose est là pour ça !

😁 Partagez cet article à une personne concerné par cette problématique.

Quelle est votre phobie ? Comment la combattez-vous ?

Bonne reprogrammation 🌱

Edhy

Cliquez pour partager

Comment combattre l’anxiété sociale et vivre plus sereinement

Vous avez peur du regard des autres ? vous ressentez de la honte ? 😓 Il est difficile de faire la différence entre la timidité et l'anxiété sociales. La timidité est un trait de caractère qui touche tout le monde à une intensité plus ou moins grande selon le contexte,...

Comment devenir quelqu’un de positif et être plus heureux !

Il est difficile d'être optimiste et positif au quotidien. Souvent, nous avons des pensées négatives : "je n'y arriverais jamais", "je ne me sens pas bien", "je n'ai plus d'énergie"... Ces pensées polluent notre quotidien et insidieusement notre santé. C'est essentiel...

Comment améliorer son sommeil et mieux dormir ?

Bien dormir est important pour être en bonne santé, aussi bien physiquement que mentalement. Pourtant plus d'un quart des Français déclare souffrir de troubles du sommeil (insomnie, apnées...). Les principales causes sont la mauvaise hygiène de vie, le stress...

Comment se débarrasser du stress et de l’anxiété ?

Le stress est une réaction physiologique qui, à l'origine, est "ponctuelle" et tout à fait naturelle. Il mobilise nos ressources pour faire face à un danger ou une tâche à accomplir. Aujourd’hui le stress est de plus en plus constant, ce qui engendre des difficultés...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.